plan_de_communication

7 étapes essentielles pour construire un plan de communication

« Il nous faut un nouveau flyer, dépliant, site internet [ou n’importe quel autre support de communication…] »
Nous avons tous déjà entendu ce genre de réflexion de la part d’une direction ou d’un chef d’entreprise. C’est pourtant ce qu’on appelle grossièrement « mettre la charrue avant les boeufs » : vouloir tel ou tel support alors qu’il doit être le résultat d’une réflexion stratégique plus poussée.

Je vous propose dans ce premier article les étapes essentielles pour établir un plan de communication efficace et adapté à votre secteur d’activité.

Les 7 étapes d’un plan de communication

  • LE DIAGNOSTIC

Trop souvent oubliée, cette étape est pourtant primordiale : un plan de communication doit reposer sur une analyse poussée de l’entreprise et de son environnement ! Quelle est la notoriété de mon entreprise ? Les outils de communication sont-ils en phase avec ma stratégie (identité visuelle, site internet, etc.) ? Que font mes concurrents ou les acteurs de mon secteur d’activité ? Établissez également un état des lieux de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas dans votre communication… Je vous invite à faire ce diagnostic grâce à la matrice SWOT qui vous permettra de synthétiser rapidement les informations pertinentes.

  • LA DÉFINITION DES OBJECTIFS

Cette étape doit répondre à la question « Qu’attendez vous de la communication » ? Voici quelques exemples concrets d’objectifs : Faire connaître un produit ou un événement, Fidéliser vos clients, Développer votre notoriété, etc. Ces objectifs doivent être SMART :
Spécifiques : ils doivent concerner un domaine spécifique d’amélioration
Mesurables : un indicateur permet de les mesurer (ex : développement des réseaux sociaux de l’entreprise)
Acceptables : par les parties prenantes du plan d’action
Réalistes : compte tenu de l’environnement et du contexte de communication
Temporels : délimité dans le temps

  • LA OU LES CIBLE(S)

Les cibles regroupent l’ensemble des destinataires de la communication. Il existe deux catégories :
– Cibles directes : Il s’agit par exemple de vos consommateurs. Je vous invite à segmenter cette catégorie en plusieurs sous-ensembles pour adapter les moyens et outils en fonction de leur spécificités (âge, localisation, SCP…)
– Cibles indirectes : Ce sont par exemple les leaders d’opinion qui ont une influence dans votre domaine. Ils ne sont pas consommateurs mais peuvent prescrire vos services (presse, professionnels, etc…)

  • LA STRATÉGIE

Que voulez-vous mettre en avant ? Quel message doit ressortir de vos communications ? Laissez libre court à votre créativité pour trouver un concept impactant, tout en restant simple et concis. Pensez également à adapter le message à chaque cible.

  • LE BUDGET

Définissez un budget en prévisionnel pour mener à bien le plan de communication. Pour vous donner un ordre d’idée, le budget communication représente généralement entre 5% et 10% du chiffre d’affaires d’une entreprise.

  • LE PLAN D’ACTIONS

Déclinez la stratégie en différentes actions et supports (web ou print), en fonction de votre budget et des spécificités de vos cibles. Pensez également à la diffusion de vos supports : anticipez comment et où distribuer des flyers, ou comment générer du trafic sur votre site internet par exemple. Je vous recommande d’inscrire l’ensemble des ces actions dans un rétroplanning qui facilitera le suivi du « qui fait quoi et quand ».

  • L’ÉVALUATION ET LE REPORTING

Un plan de communication n’est pas un outil figé mais un outil qui doit évoluer en permanence. Suivez régulièrement les indicateurs définis et procédez à des ajustements si nécessaire. A l’issue du planning défini, évaluez l’ensemble des actions qui ont été menées et analysez ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas marché. Cette évaluation vous servira de base pour le prochain plan d’actions.

Il n’y a malheureusement heureusement pas de plan de communication passe-partout. Mais il existe une méthodologie fiable qui vous permettra de structurer vos actions de communication. N’hésitez pas à compléter cet article si vous considérez qu’il manque quelque chose d’important dans la construction d’un plan de communication. Ou vous pouvez simplement me poser une question ou dire bonjour !